Le sport, un allié à différents niveaux

Noter ce contenu

Faire du sport est un allié considérable et nécessaire aujourd’hui à plusieurs niveaux, on nous rappelle souvent ses apports au niveau de la santé mais la santé n’est pas le seul bienfait qu’apporte le sport, il y a des bienfaits au niveau psychique et psychologique. Le besoin de se dépasser et de dépasser ses limites, ce besoin de compétition et de challenge pousse les gens à pratiquer du sport pour leur plaisir personnel et de passer du temps avec des amis qui ont ce même but à visée sportive que nous. Les bienfaits sont à la fois physiques et moraux.

Le sport, un allié santé

« Le sport va chercher la peur pour la dominer, la fatigue pour en triompher, la difficulté pour la vaincre. »  Pierre de Coubertin

Plus des deux tiers de la population font du sport au minimum une fois par semaine ( source : https://www.sports.gouv.fr/accueil-du-site/actualites/Les-chiffres-cles-du-sport-2017 )

Peu importe l’âge, les bienfaits que le sport apporte sont, aujourd’hui, scientifiquement démontrés et prévient certaines maladies telles que le diabète, le cholestérol… mais aussi leurs prises en charge, en effet des personnes atteintes de certaines maladies et pratiquant un sport verront leur état s’améliorer considérablement et leur hygiène de vie sera bien meilleure. En effet, l’inactivité physique est devenue l’un des principaux facteurs de risque pour les problèmes de santé selon l’OMS, elle serait à l’origine de 5% de la charge des cardiopathies coronariennes, de 7% du diabète de type 2, de 9% du cancer du sein et de 10% de cancer du côlon. Si la pratique du sport était plus accrue au sein de la population mondiale, il serait possible d’éviter jusqu’à cinq millions de décès chaque année

Comme nous le voyons sans cesse dans les publicités, l’idéal serait de pratiquer une activité sportive chaque jour pendant au moins 30 minutes, en réduisant le temps passé en position assise (devant l’ordinateur ou la télévision), de plus, selon le ministère de la santé, moins de la moitié des français âgés de 15 à 75 ans atteignent un niveau d’activité physique favorable à leur santé car la sédentarité est un ennemi public.

Le sport, un soutien psychologique

Les bienfaits psychologiques que le sport apporte à l’être humain est riche et représente un soutien mental important, en effet, l’activité sportive réduit les symptômes du stress et de l’anxiété qui représente un des maux les plus significatifs de notre époque, le monde est sans cesse en recherche et en quête de vitesse, de rapidité quitte à négliger les aspects importants que sont le mental et le bien-être mental de l’être humain, ces caractéristiques sont mises de côté et les modes de vies deviennent plus laborieux et manquent de tranquillité. La capacité à appréhender les situations difficiles deviendra un automatisme car le sport permet d’avoir cet esprit de compétition, de chercher à se dépasser et à faire face aux défis même les plus immenses, ce mindset fait partie intégrante du développement personnel tel que l’on le connait aujourd’hui, la connaissance de soi passe par la connaissance de soi-même à travers l’activité sportive, face aux compétitions, aux défis qui démontreront notre motivation. Les risques de dépression sont réduits et l’activité sportive peut même faire partie d’un traitement lié à réduire les symptômes dépressifs et à atténuer les maux de la personne. L’humeur est considérablement meilleure car le sport libère des hormones et notamment : l’endorphine. Le sommeil est nettement amélioré dû à un mode de vie beaucoup plus sain. Les capacités d’attention et de concentration sont plus importantes et permettent donc de se consacrer à ses apprentissages et à d’éventuelles formations d’une façon plus assidue donc favorise l’assimilation et même la réussite scolaire. Une personne pratiquant une activité sportive sera moins impulsive, moins colérique et gèrera mieux sa colère. La confiance en soi-même sera boosté car nous aurons une meilleure image de nous-même dû à un changement physique ou par le sentiment d’avoir réalisé quelque chose, de s’être dépassé. L’activité sportive peut-même aider à contrôler et à mieux gérer certaines dépendances.

Le sport, un allié de socialisation

La socialisation d’après Boudon (1997) : « transformer un être asocial en un être social qui a intériorisé un certain nombre de règles, de normes et de valeurs, ce qui forme lors une certaine cohésion sociale »

On peut donc résumer cela en disant que la socialisation est la capacité pour un individu à vivre avec d’autres individus dans une même société. L’individu va subir tout au long de sa vie des apprentissages qui vont le mener à cette socialisation, le sport représente un des apprentissages que l’on reçoit dans sa vie et qui permettent ladite socialisation.

Socialement, le sport est un pont, un lien entre les personnes peu importe leurs horizons, peu importe qui elles sont. C’est un moyen de briser l’isolement et la solitude, d’élargir son réseau, de faire des rencontres qui, changeront, peut-être tout le cours de notre vie et nous apporteront une richesse de par les discussions et les échanges passés. Le simple fait de côtoyer des personnes régulièrement par exemple au seine d’une structure sportive ou à un point de rencontre permet de lutter contre la timidité et donc de permettre cette socialisation entre les gens et représente un prétexte de voir des gens que l’on apprécie après une dure journée de travail, de formation ou tout simplement de péripéties ! Le sport est un moyen d’intégration dans un groupe à part entière car lors d’une activité sportive, tous les participants ont le même but et le même objectif, le sport est un moyen de rassembler les gens peu importe leur origine, leur statut social, leur idéologie politique etc… Les différences qui divisent à l’origine deviennent inexistantes et n’ont plus aucune importance. Des valeurs sont transmises telles que la solidarité, l’esprit d’équipe, l’humilité, la persévérance…

Car oui, la société actuelle conditionne l’individu, c’est le déterminisme social; c’est pourquoi il est important de se donner les meilleurs moyens possibles en terme sportif pour créer cette boucle de socialisation.

Le sport, une évolution dans le temps et les mentalités

Aujourd’hui, le sport n’est pas cantonné à un aspect, c’est aussi une forme de développement personnel, de stimulation cognitive qui amène à une forme d’épanouissement personnel; ce qui n’était pas forcément le cas auparavant, grâce à de nombreuses études, plus particulièrement, scientifiques, les mentalités ont changés et le sport est devenu un moyen d’évolution personnelle, notamment, avec de nouvelles activités physiques qui ont connu un essor et un succès fulgurant comme le yoga ou la méditation, la musculation, les sports de combats : karaté, judo, aikido, les arts martiaux plus généralement…

Le sport, un allié de mémorisation

De nombreuses expériences et études prouvent ce fameux lien entre la mémorisation et le sport, des chercheurs de l’université de l’Illinois aux États-Unis, ils ont sélectionnés 48 enfants âgés de 9 à 10 ans, certains sportifs et d’autres non. Cette expérience s’est déroulée sur deux journées, le programme de la première journée était de mémoriser des noms de région sur une carte et le programme de la deuxième journée était de mettre en place des exercices testant la mémorisation de ces derniers. Le résultat était sans appel : les enfants pratiquant un sport avait une facilité de mémorisation beaucoup plus importante.

D’autres chercheurs ont même appuyé le fait que le sport permettrait de prévenir le déclin cognitif et ce que ce dernier engendre comme certaines maladies telles qu’Alzheimer notamment grâce à une hormone appelée irisine. Comment mémoriser efficacement et s’améliorer ? Quelques uns de mes conseils ici : Avoir une bonne mémoire pour la mémoration

Un mindset qui ne date pas d’hier…

Pierre de Coubertin avait repris une expression latine qui prend tout son sens quant au lien entre le sport et les bienfaits que ce dernier apporte à l’homme, l’adage latin dit «  Anima Sana In Corpore Sano » qui se traduirait en français par « un esprit sain dans un corps sain » ou encore « une âme saine dans un corps sain » . Cette expression a été assimilée à l’auteur Pierre de Coubertin, du fait qu’il avait redonné un nouveau souffle de vie aux jeux olympiques modernes en 1896, cela signifie que l’homme a la nécessité de cultiver sa force morale et sa force physique pour avoir, à la fois, un corps sain et un esprit sain, qui est l’ultime voie de bien-être. Si l’on est à l’aise avec soi-même, rien ne nous arrête. Nous sommes prêts à affronter les difficultés et à les voir non comme des tares mais comme des épreuves et des défis à relever pour toujours aller de l’avant et devenir une meilleure version de nous-même.

La connaissance passe aussi par la connaissance de notre corps et de ses capacités, un corps sain et une bonne hygiène booster notre façon d’apprendre et améliorera nos capacités de connaissance et de savoir

🔴 EN DIRECT

Participez à ma MasterClass Offerte ce DIMANCHE à 18h

Et rejoignez la communauté Connaissance Illimitée